( 25 janvier, 2015 )

Soirée kermesse !

Le sourire est une arme que les moches ne détruiront jamais !

 

Soirée kermesse

 

Pince moi donc les fesses ma chère Inès

Je rêve de noyade dans un bain de messes

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Né sur toile de lin savonnée marseillaise

Un vieux porc me berce sur terre glaise

Rien ne transperce la couche du balaise

Jusqu’à l’heure d’enfiler une fine alaise

 

Pince moi donc les fesses ma chère Inès

Je rêve de noyade dans un bain de messes

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Il faut suivre, par Toutatis tout est hasard

Pour autant je n’en avais pas moins marre

Heureusement est arrivé fou de rire, César

Surtout sa somptueuse Cléopâtre, son phare

 

Pince moi donc les fesses ma chère Inès

Je rêve de noyade dans un bain de messes

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Encore une punition  Ô viole des raisons

Juste pour quelques mots sur les moissons

Inquisition ne supporte miette d’évolution

Et ma tête encore, brûle comme juste néon

 

Pince moi donc les fesses ma chère Inès

Je rêve de noyade dans un bain de messes

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Un vin de messe assure de belles saisons

Je m’enivre de récolter sans concession

Fruits de passion et chairs chaudes à foison

Le glaive et le sel s’imposent aux raisons

 

Pince moi donc les fesses ma chère Inès

Je rêve de noyade dans un bain de messes

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Cauchemar sans fin qui jamais ne cesse

 

Pas de commentaires à “ Soirée kermesse ! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|